Arrêter de fumer est difficile ! De nombreuses tentatives d’arrêt du tabac se terminent par une rechute. Le sport a un rôle non négligeable à jouer dans le sevrage tabagique (à condition de ne pas présenter de contre-indications à la pratique sportive).

Pourquoi s’arrêter de fumer ?

Sérieusement, vous vous posez encore cette question ? Bon d’accord, reprenons pour les retardataires :

  • Parce que le tabac est globalement mauvais pour la santé (risques de cancers, de maladies cardio vasculaires, risque de maladies respiratoires…) comme le signalent les jolies petites images Panini de vitre paquet de clopes
  • Parce que ça coûte une couille de fumer (littéralement)
  • Parce que cela vous coûte également vos qualités respiratoires
  • Parce que ça pue et diminue votre sex appeal
  • Parce que ça détruit tous vos sens et que vous n’êtes plus en mesure d’apprécier à leur juste valeur vos assiettes
  • Parce qu’à cause des fumeurs, des gens sont touchés par le tabagisme, particulièrement nocif pour la santé des enfants et des femmes enceintes
  • Parce que si vous faites du sport, vous vous tirez une balle dans le pied côté performance

Pourquoi arrêter de fumer est-il difficile ?

La aussi je pense que vous avez une idée mais disons que :

  • le tabac est une drogue qui entraîne dépendance physique et psychique
  • l’arrêt entraîne un syndrome de manque avec des symptômes désagréables (agressivité, nervosité, insomnie, troubles de la concentration, troubles de l’humeur)
  • par l’intermédiaire de la nicotine, la cigarette engendre des sensations de plaisir
  • la cigarette est souvent associée à un moment convivial et à des automatismes (café après le repas, apéritif, après le sexe, etc)
  • il y a un risque de prise de poids (en effet, le tabac diminue la sensation de faim et entraîne chez le fumeur une augmentation des dépenses caloriques)

Quels sont les effets de l’arrêt du tabac ?

  • Immédiat (dans les 24 premières heures après l’arrêt du tabac) : diminution du monoxyde de carbone sanguin, diminution de la fréquence cardiaque, diminution du risque d’infarctus du myocarde
  • A moyen terme (dans les premières semaines) : le goût et l’odorat reviennent
  • A long terme (quelques mois) : la respiration s’améliore
  • A plus long terme : diminution des risques cardio vasculaires (15 ans après l’arrêt du tabac les risques sont identiques pour les non fumeurs et les ex fumeurs), diminution des risques de cancer (vessie, poumon…)

Quel est le rôle du sport dans la lutte contre le tabac ?

  • le sport est un moment de convivialité qui remplace le moment de convivialité du tabac
  • le sport est un moyen de motivation pour ne pas commencer ou pour arrêter de fumer
  • le sport permet de diminuer le risque de prise de poids après arrêt du tabac (en augmentant la consommation énergétique et en luttant contre le grignotage)
  • le sport permet d’éviter de diminuer la fréquence des situations créant une envie de fumer
  • le désir de progrès sportif permet de renforcer la motivation à l’arrêt du tabac
  • le sport permet de remplacer certains effets du tabac : lutte contre l’anxiété et le stress
  • le sport permet la libération d’endorphines agissant sur la psychologie en procurant plaisir et détente
  • le sport permet un accompagnement de l’arrêt du tabac

Source :

Comment s’arrêter de fumer ?

Il n’existe pas de solution miracle, mais voici quelques actions à mettre en place qui sauront peut être vous aider :

  • Trouver la motivation : c’est l’élément le plus déterminant pour la réussite
  • Prévenir son entourage afin d’éviter les atmosphères enfumées et les tentations
  • Eviter les situations à risque de tabac : le café après le repas, boite de nuit….
  • Noter que les symptômes de manque (agressivité, nervosité, insomnie, troubles de la concentration, troubles de l’humeur) sont marqués mais diminuent avec le temps
  • Commencer ou continuer le sport en l’absence de contre indications

Si vous ne parvenez pas à stopper le tabac, il est possible d’avoir recours à des substituts nicotiniques (gommes, patchs) qui apportent de la nicotine (substance à laquelle le fumeur est dépendant) sans apporter les autres substances toxiques du tabac.

Le patch permet de diminuer la sensation de manque sans reproduire les effets rencontrés avec le tabac. Les gommes permettent de freiner une envie invincible.

Parfois en cas de présence de troubles psychologiques associés, il est nécessaire de recourir à d’autres traitements médicamenteux.

En cas d’envie subite et invincible de fumer, il est possible d’avoir recours à des « petits moyens » qui permettent de diminuer cette envie :

  • Pratiquer un exercices de relaxation (méditation, exercice de sophrologie, auto hypnose, etc)
  • Boire un grand verre d’eau ou manger un fruit (pomme…)
  • Mâcher un chewing-gum (surtout au citron) ou une gomme à mâcher à la nicotine

Alors qu’attendez-vous, oui vous là !?

L’élément déterminant dans l’arrêt du tabac est la motivation. Il est parfois nécessaire de savoir se re-motiver afin d’éviter une rechute.

Pour cela quelques astuces  :

  • Mesurer le chemin déjà parcouru : il est dommage de s’arrêter après tant d’efforts. En plus, les efforts seront de moins en moins intenses.
  • Re-visualiser ses objectifs et au besoin s’en fixer de nouveaux (sportifs par exemple)
  • Faire le bilan sur les effets bénéfiques déjà constatables (souffle, goût, odorat, bien être, entourage…)
  • Ne pas hésiter à demander de l’aide à son entourage ou bien à son médecin

Grâce à des effets divers et variés, le sport aide dans la lutte de tous les instants qu’est l’arrêt du tabac.Le tabac joue un rôle dans la motivation, dans la prévention de la prise de poids et dans la lutte quotidienne contre le syndrome de manque qui permettent le succès du sevrage tabagique. Faites du sport et arrêtez de fumer ! Vous en tirerez de nombreux bénéfices.

Références : 

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5585974/

https://www.fedecardio.org/Je-m-informe/Je-dis-non-au-tabac/sport-et-tabagisme-handicap-et-liaison-dangereuse