boissons énergisantes sport

Boissons énergisantes : Sont-elles adaptées au sportif ?

Je serais toujours autant étonné de voir comment Red Bull est parvenu a s’approprier cette image sportive de haut niveau.

Les boissons du sport sont des boissons spécialement adaptées au sport afin de fournir énergie, minéraux et hydratation adaptés à l’effort (parmi les marques offrant ce genre de boissons citons Authentic Nutrition®, Overstim®, Fenioux®, Isostar®, Athlon®, Isoxan®, Hydra®, Maxim®, punchpower®, herbalife®, Ea Fit®, powerbar®, Nutratletic®….).

Mais qu’en est il des boissons dites énergisantes ou energy drink qui ont fait leur apparition et même plus, percé dans ce marché.

Les boissons dites énergisantes ou energy drink (Redbull®, Darkdog®, Burn®, Monster®….) détiennent de plus en plus de parts de marché. Ce marché en pleine expansion est favorisé grâce à de nombreuses publicités, à un « packaging » et à un sponsoring visant une clientèle jeune.
Les marques de boissons dites énergisantes vantent leurs produits en prétextant des bénéfices sur les performances sportives et sur la récupération après effort.

Qu’en est-il réellement ? Ces boissons sont elles adaptées au sportif ? Ces boissons sont elles bénéfiques pour la performance sportive ? Ces boissons énergisantes sont elles sans danger pour la santé ?

Les boissons énergisantes n’augmentent ni la performance physique ni la performance psychique du sportif :

  • Les boissons énergisantes ne présentent aucun intérêt nutritionnel pour le sportif car les constituants n’y sont, pas en qualité ou en quantité, adaptés à la pratique sportive.
  • Les boissons énergisantes ne répondent pas aux critères spécifiques des boissons énergétiques.
  • Les boissons énergisantes ne permettent pas une bonne hydratation car elles sont hyperosomolaires (trop concentrées et donc difficiles à digérer) et ne contiennent pas suffisamment de sodium.
  • Les boissons énergisantes ne favorisent pas la récupération.

Des risques bien réels pour la santé

En plus de ne rien apporter à la performance, ces boissons pourront carrément s’avérer contre-productives.

Les boissons énergisantes apportent une trop grande quantité de caféine. La caféine, consommée de façon modérée, permet de retarder le seuil d’épuisement à l’effort et d’augmenter la résistance à l’effort. A doses raisonnables, la caféine permet aussi d’augmenter la vigilance.

Mais un apport en caféine trop important risque de favoriser l’apparition de :

  • Troubles cardiaques (tachycardie à l’effort et troubles du rythme cardiaque, hypertension)
  • Troubles métaboliques (fuite urinaire de calcium, de magnésium et de sodium) pouvant être responsables d’une altération des performances sportives
  • Troubles psychiques (maux de tête, insomnie, nervosité, irritabilité…)
  • Dépendance avec accoutumance et des symptômes de sevrage en cas d’arrêt de la consommation.

Ces effets secondaires peuvent être responsables d’une altération des performances sportives (diminution des facultés de récupération et de concentration, diminution des performances musculaires). La dose maximum quotidienne recommandée de caféine est de 200mg.

(1 cannette de coca cola contient 32 mg de caféine, 1 café expresso contient 70 mg de caféine, 1 canette de Redbull® contient 80 mg de caféine)

Des boissons souvent bien trop sucrées

Les boissons énergisantes présentent une concentration trop élevée en glucides simples (sucres).

La teneur en glucides est nettement supérieure à ce qui est recommandé pour les boissons de l’effort.

Cela peut être responsable de troubles digestifs à type d’intolérance, mais aussi d’une hypoglycémie réactionnelle (en particulier en cas de consommation avant un effort).

Par ailleurs, cela peut provoquer, en cas de consommation régulière, des troubles endocriniens (surpoids, diabète …), des troubles dentaires (caries)…

Des boissons très acides…

Les boissons énergisantes présentent une acidité trop importante pouvant augmenter le risque de blessures musculo tendineuses, le risque d’altération de l’émail dentaire (et par conséquent le risque de caries) et le risque de troubles digestifs (altération de la muqueuse gastrique).

Certaines boissons énergisantes contiennent de la taurine (Redbull®). La taurine est un acide aminé naturellement présent dans les produits d’origine animale. La taurine est un anti oxydant (ayant donc des effets protecteurs).

Mais la concentration en taurine (notamment dans le Redbull®) est excessive et cette forte concentration ne présente aucun intérêt pour le sportif.

Les boissons énergisantes apportent du glucuronolactone dont les effets positifs sur la performance sportive n’ont jamais été démontrés. Par ailleurs les doses maximales et les effets indésirables du glucuronolactone ne sont pas bien connus.

Les boissons énergisantes contiennent des vitamines, en particulier des vitamines du groupe B ayant un rôle dans l’adaptation de l’organisme à l’effort.
Cependant, la concentration en vitamines B des boissons énergisantes est trop importante avec un risque de toxicité notamment pour la vitamine B6 (neuropathie).

Verdict : méritent elles leur image de boissons sportives ?

En conclusion, malgré les différentes campagnes de marketing et de sponsoring, les boissons dites énergisantes ou energy drink (Redbull®, Darkdog®, Burn®…) ne sont pas adaptées à la pratique sportive.

Ces boissons ne correspondant pas et ne peuvent pas remplacer des boissons spécifiques de l’effort qui doivent répondre à des critères précis. Il n’existe pas de bénéfice à consommer ces boissons.

Il est judicieux de leur préférer des boissons de l’effort isotoniques ou de l’eau.