GABON :: Can 2017, Retro: Deux journalistes abandonnés à Libreville

Can 2017, Retro: Deux journalistes abandonnés à Libreville

gabon,can,2017,retro,deux,journalistes,abandonnes,libreville,GABON :: Can 2017, Retro: Deux journalistes abandonnés à Libreville(L'envoyé spécial de Camer-sport.be a connu meilleur fortune que ses deux collègues) William Tchango et Leger Tientcheu ont été laissés à l’aéroport Léon Mba de Libreville alors que l’avion transportant les journalistes est rentré vide à Yaoundé. Ils sont champions d’Afrique, pour avoir participé activement à leur façon au succès des Lions Indomptables pendant la CAN Total Gabon 2017.

William Tchango et Christel Leger Tientcheu travaillent respectivement pour les sites internet www.cameroun-info.net et www.45fois2.com partis courageusement en couverture médiatique en prenant la route de Douala à Libreville. Ils ont passé 26 heures de route en voiture pour rallier la capitale gabonaise, et ont contenté leurs lecteurs de par le monde pendant un mois. Comme d’autres journalistes camerounais, ils ont été informés de la disposition des places dans l’avion spécial qui partait de Libreville lundi 6 février 2017, et ils se sont rendus à l’aéroport. Pour des raisons inexplicables, ils ont été abandonnés.

Christel Léger Tientcheu, le rédacteur en chef du site www.45fois2.com était à sa première expérience internationale : « Nous sommes très contents du travail fait du côté de Libreville. C’est une  satisfaction sur le plan personnel, de l’expérience et du travail, Je devais être dans l’avion spécial qui rentrait ce lundi, mais à cause de certaines choses, nous avons été laissés sur le tarmac, alors que nos bagages avaient même été enregistrés et mis en soute. L’accès nous a été refusé alors qu’il y avait des places. Il nous a fallu deux autres jours pour rassembler les sommes nécessaires pour acheter des billets aller simple pour Douala. Nous sommes arrivés très tôt ce jour-là , mais Monsieur Nguidjol nous a repris ces billets qu’il a donnés à des gens qui avaient des billets aller-retour. Malgré les instructions données par Monsieur Tombi d’emmener tout le monde. »

Pour William Tchango, « Il y a une chaine de solidarité entre confrères qui s’est organisée autour de nous à Libreville, heureusement, nous avions encore de petites réserves. Après ce déboire-là, on a pu s’offrir des billets d’avion de la compagnie Céiba. Malheureusement, le vol qui était prévu hier matin (mardi 7 février, ndlr) a été annulé, nous laissant dans une situation de misère indescriptible. Nous n’avions plus assez de sous pour payer une nuit d’hôtel. Nous avons finalement eu des places dans le vol de Rwandair de ce mercredi. C’est une expérience très difficile.»

Les deux journalistes arrivés ce mercredi à l’aéroport international de Douala doivent encore prendre la route pour Yaoundé où ils espèrent retrouver leurs bagages mis en soute dans le vol spécial.

Note de la rédaction de Camer-sport.be: Le présent article a été redigé le 07/02/2017 dernier

  • Hits : [ 2315 ] 14 Fev 2017 05:13:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité