CÔTE D'IVOIRE :: L’AS Tanda redonne le sourire à Abidjan :: COTE D'IVOIRE

L’AS Tanda redonne le sourire à Abidjan

cate,divoire,las,tanda,redonne,sourire,abidjan,cote,divoire,CÔTE D'IVOIRE :: L’AS Tanda redonne le sourire à Abidjan :: COTE D'IVOIRE(Simple illustration) Le champion de Côte d’Ivoire s’est largement imposé à domicile contre l’As Fan du Niger (3-0), au match aller.

Large vainqueur de la première manche face à l’ASFAN de Niamey (3-0), l’AS Tanda se déplacera dans une semaine à Niamey avec une avance confortable réalisée en seconde période par les champions de Côte d’Ivoire. L’entame du match avait été frustrante pour les Ivoiriens, les protégés du coach Firmin Kouakou ayant longtemps cherché l’ouverture face à une équipe bien regroupée. 

Visiblement en manque de compétition (à cause de la longue trêve de la Can 2017), l’AS Tanda a eu du mal à retrouver ses marques, surtout en attaque, où le manque de mobilité a facilité la tâche des joueurs venus du Niger.

Il a fallu attendre la seconde période pour voir Cédric Sahui décanter la situation en faveur des Ivoiriens. Une minute seulement après le retour des vestiaires, l’attaquant de l’Etoile du Zanzan faisait vibrer le stade Robert Champroux (1-0, 46’). La rencontre venait de changer de physionomie. Le jeu était devenu plus plaisant avec beaucoup de mouvements dans l’animation offensive. L’entraîneur ivoirien en profitait pour jeter du sang neuf en faisant entrer deux milieux de terrain, Sanogo Issa et Konaté Sitionan respectivement à la place de Cissé Mory et Zahouo Bi Romeo. Tanda respirait et produisait un jeu plus fluide avec beaucoup plus de percussion et Koffi Foba doublait la mise (2-0,70’). 

Distancés alors par deux buts d’écart, les Nigériens tentaient de sortir de leur camp. Une stratégie osée pour le capitaine Alio Oumarou et ses coéquipiers qui laissaient des espaces aux Ivoiriens. Conséquence immédiate, un coup franc d’Issa Sanogo trouvait la tête de Coulibaly Wonlo pour le troisième but (3-0, 81’)). 

Avec ce score de trois buts à zéro, le champion de Côte d’Ivoire a pris une belle option pour les seizièmes de finale de la Ligue des champions Total. Même si pour Ibrahim Zakariaou, l’entraîneur de l’ASFAN, l’exploit reste possible pour ses poulains. « Nous avons perdu la bataille mais pas la guerre. En Coupe UFOA nous avions été battus à l’aller au Libéria (3-0) et on a gagné 4-0 au retour. Nous pouvons réussir ce même exploit ». Attention les Ivoiriens, l’ASFAN (Association des Forces Armées du Niger) n’abdique pas.

  • Hits : [ 1912 ] 13 Fev 2017 06:38:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité