CÔTE D'IVOIRE :: Onze novices pour reconquérir l’Afrique :: COTE D'IVOIRE

Onze novices pour reconquérir l’Afrique

cate,divoire,onze,novices,pour,reconquerir,lafrique,cote,divoire,CÔTE D'IVOIRE :: Onze novices pour reconquérir l’Afrique :: COTE D'IVOIREC’est un secret de polichinelle. Depuis 2014, l’équipe de la Côte d’Ivoire est en reconstruction. Le chantier entamé par Hervé Renard, en 2015, et poursuivi par Michel Dussuyer semble bien engagé. Sur la liste définitive de ce dernier pour disputer la CAN Total 2017, on note, en effet, onze nouveaux joueurs sur vingt-trois.

Presque la moitié de l’effectif, ne connaissait la CAN qu’à travers le petit écran.  Cela peut être un handicap. Et Augustin Sidy Diallo, président de la Fédération ivoirienne de football a raison d’être mesuré. Bien que champion d’Afrique en titre, le patron du sport-roi en Côte d’Ivoire pense que les Eléphants ne sont pas les favoris de la 31e édition.

Il a peut-être raison. Car Franck Kessié, Jonathan Kodjia, Déli Simon, Adama Traoré, Mamadou Bagayoko, Victorien Angban, Serge N’Guessan, Michaël Séri, Badra Ali, Nicolas Pépé et Wilfried Zaha viennent renforcer ce que l’on qualifie de nouvelle génération des Eléphants. Mais attention !

En tout cas, ces novices sont prêts à livrer une rude concurrence aux anciens. Wilfried Zaha et Pépé Nicolas ont démontré en deux sorties (match de préparation contre la Suède (2-1) et l’Ouganda (3-0) cette semaine à Abu Dhabi, qu’ils n’ont pas usurpé leur présence parmi les 23 joueurs retenus pour la compétition. L’attaquant de Crystal Palace (Kodjia) qui a débuté le match face à l’Ouganda fait déjà parler les chiffres en sa faveur. Une passe décisive et un but. Mais également des accélérations et une capacité de dribble déroutante. Pépé Nicolas était également en vue. L’attaquant d’Angers a même réussi l’avant dernière-passe décisive qui a conduit au premier but contre la Suède. Il a également une belle mobilité qui désoriente ses adversaires. Jonathan Kodjia a confirmé mercredi, qu’il est la nouvelle arme offensive des champions d’Afrique en signant son 4e but en 6 matches avec les Pachydermes ivoiriens.

Franck Késsié (milieu défensif), Adama Traoré (latéral gauche), Michaël Séri (milieu relayeur) et les autres jeunes loups se disent prêts à relever le défi de la CAN Total 2017. « C’est vrai que la plupart des nouveaux ont participé à une coupe d’Afrique de jeunes, mais ce n’est pas pareil. La CAN des seniors est d’un tout autre niveau. C’est pourquoi il faut rester concentrés. La pression va monter au fur et à mesure des matches. Mais nous avons des joueurs expérimentés dans le groupe pour nous encadrer », estime Franck Késsié.

Des ancien toujours futés

Avec ces jeunes, Michel Dussuyer peut surtout s’appuyer sur l’expérience de Salomon Kalou. Auteur de la passe décisive du premier but des Éléphants de Côte d’Ivoire contre la Suède, le joueur le plus capé du groupe est encore bon pour le service. Wilfried Bony n’a rien perdu de ses qualités de « tueur ». Sa protection de balle et ses contrôles orientés sont restés intacts. L’équipe a toujours besoin d’un attaquant puissant comme lui.

Max Gradel n’est pas mort. Bien qu’en manque de temps de jeu à Bournemouth, il est resté égal à lui-même. Il n’a rien perdu de sa vivacité et de ses qualités de dribble. Il a réussi de belles entrées en jeu qui seront déterminantes dans les choix finaux de Michel Dussuyer. Sio Giovanni était certainement le joueur le moins attendu dans la liste de Michel Dussuyer mais après sa prestation contre la Suède dimanche dernier, il a confondu ses détracteurs. Auteur du but victorieux, l’attaquant de Rennes a prouvé que les Éléphants pouvaient compter sur ses qualités. Comme on le constate, Michel Dussuyer dispose de joueurs de qualité dans toutes les lignes. Et, qui sait…

  • Hits : [ 921 ] 14 Jan 2017 02:39:00

REAGISSEZ A CET ARTICLE


Cameroun Vs Zimbabwé le mardi 10 janvier dès 18 heures
Publicité
Publicité